Voyage au-delà du Cercle Polaire Antarctique
La fascination pour cette terre aux confins du monde résonne aux noms de Dumont d'Urville et de Jean-Baptiste Charcot, les premiers explorateurs français. Dans les années quatre-vingt, cette destination n'appartenait qu'au domaine du rêve. Aujourd'hui, pour des raisons géographiques, la lointaine Ushuaia s'est imposée comme principal point de départ, le continent glacé n'étant qu'à 1 000 km de la pointe de l'Amérique du Sud. Embarquement jusqu'à la Baie Marguerite par 68° 11' Sud, avant de remonter le long de la Péninsule en franchissant l'incontournable chenal Lemaire

Icebergs de l'Antarctique
La rencontre avec les icebergs en Antarctique est une situation courante. En longeant la péninsule Antarctique, à l'approche du cercle Polaire Antarctique, par 66° sud, les premières silhouettes se dessinent, avant de devenir légion. Ces masses bleutées majestueusement dressées à l'horizon, qui glissent sur une mer d'huile, sont d'une terrifiante attirance. C'est aussi le principal danger que doivent affronter les navires s'aventurant en mer australe. Pour cette raison, les marins redoublent de vigilance, principalement la nuit, et gardent le regard rivé en permanence sur les échos des écrans radars